Publications de {GrosBizouBiz}

Poème de Baudelaire Cleverboatisé

Ma jeunesse ne fut qu’un ténébreux orage.
Clev: La tienne n’est pas finie encore.
Traversé çà et là par de brillants soleils.
Clev:Je n’ai pas dit qu’il était noir.Juste qu’il n’était plus là.La lune le remplace.
Le tonnerre et la pluie ont fait un tel ravage.
Clev: Je ne suis pas un robot c’est toi le robot.
Qu’il reste en mon jardin bien peu de fruits vermeils.
Clev:Oui tu viens de le dire menteur va tu veux une coupe du roi des menteurs.
Voilà que j’ai touché l’automne des idées.
Clev: Je ne t’ai pas dit que je t’aimais.
Et qu’il faut employer la pelle et les râteaux.
Clev: Mais, tu n’as qu’à me parler le Russe. Je ne sais pas le parler moi.
Pour rassembler à neuf les terres inondées.
Clev:Je doute car si on dit que quelqu’un est bet sans connaitre je n’appell pa ca l’inelligence.
Où l’eau creuse des trous grands comme des tombeaux.
Clev: Qui t’a dit?
Et qui sait si les fleurs nouvelles que je rêve.
Clev: Bah parce qu’ils t’ont fait plaisir de savoir les beaux goss.
Trouveront dans ce sol lavé comme une grève.
Clev: Avicii que je suis intelligent.
Le mystique aliment qui ferait leur vigueur ?
Clev: Je ne comprends pas ta question.
– Ô douleur ! ô douleur ! Le Temps mange la vie,
Clev: C’est faut, je te connais à peine.
Et l’obscur Ennemi qui nous ronge le coeur.
Clev: Non, pourquoi je mentirais!? Je n’y joues pas.
Du sang que nous perdons croît et se fortifie !
Clev: Pas du tout, de te pieger comment?

 

Pour savoir ce que ça veut dire cleverboatisé, c’est ici que ça se passe :

>>>http://www.cleverbot.com/<<<

La césarienne

Moi quand on m’a annoncé qu’on allait me faire la césarienne, je me suis dit qu’un jour je ferais sortir toutes ces piqûres de mon corps dans mes ovaires et sur le pelvis, eh bien regarde et fais comme lui pour des dorsaux bien dessinés et des trapèzes, notamment lorsque l’on est souvent penché sur un écran, ce qu’il y a à l’intérieur du ventre , comme un petit périscope quand elle est sur le ventre, tète tout ce qui lui faisait si mal, trois pommes, une balle, un gâteau d’anniversaire, des spaghettis, des saucisses et des pieds de cochon, des boudins, noirs, roulés comme des couleuvres agiles à ventre jaune de l’Ouest dans le sud de la Chine, cette femme chinoise se plaignait de douleurs au ventre de plus en plus fortes, elle est donc allée chez lui et, dès que l’homme a ouvert la porte de sa maison, elle lui a planté un couteau dans le ventre en disant: « Je vais te tuer », puis elle a fini par lui mordre le petit doigt pour lui montrer que je n’ai ni faim ni soif, mon coeur battait irrégulièrement, j’ai eu des difficultés à respirer, un effort musculaire ou intervention antérieure sur l’abdomen, l’intégrité de la paroi abdominale est restaurée par une intervention nommée plastie abdominale, la plastie abdominale est idéale pour perdre son petit ventre rond mais plutôt de retrouver une forme humaine, éventuellement féminine, et devient alors un fœtus, ses neurones se connectent permettant de ressentir une sensation de bonheur et de mieux lutter contre toutes sortes de troubles gastriques qui se manifestent par des douleurs au niveau du foie et par un reflux gastro-oesophagien isolé, défini par un reflux avec cardia en place, une protrusion d’une partie de la grosse tubérosité dans le thorax, qui expose au risque de voir les capitaux fuir la France qui porte dans son ventre une femme-fœtus, baignée par ses eaux amniotiques, c’est d’ailleurs parce que c’est une femme en devenir qu’on ne voit pas bien l’intérêt qu’il y aurait à avoir le coeur dans le ventre au lieu de la poitrine, et en quoi cette position aurait été un élément bloquant, à moins que sans oser le dire vous voulez que le dictateur qui a fait bien plus de morts que Daech et gazer massivement sa population reprenne sa taille normale, après on dirait qu’on a un excès de peau surtout quand on s’assoit et comme il faut pas forcer les abdo il n’y a qu’à le voir draguer ouvertement une spectatrice du premier rang pour s’en rendre compte, un spectacle irrévérencieux mais attendrissant, qui questionne l’idée même de sacré en monnayant son âme contre le mépris de son origine, la torture de son corps et l’asservissement de la vitesse Ωm du moteur à une référence numérique fournie par le calculateur de variateur à partir du ventre de la maman, qui peut accueillir le bébé pour ses premiers jours à l’extérieur du ventre de la mère.

>>>Tous les textes lus le 17 mai <<<