Catégorie :

Crachouille

Cracher dans l’crachin

Bruit du blanc brut et mat
Tout là
Tout là
Tout occupé à battre
Tout occupé à se plonger dans le silence et
Tant qu’on
Ne pourrait pas
Même en essayant bien
Se replonger dans autre chose.
C’est-à-dire on pourrait
Bien sûr que si, on pourrait
Se replonger dans autre chose
Après tout rien
De plus que tout ça tout
Ce qui s’est passé quoi
Rien
A foutre après tout
Après que ça se soit passé c’est
Plus rien,
Plus rien du tout,
On pourrait
C’est facile on pourrait
Revenir à plus rien comme avant, enfin
Pas revenir à rien, revenir comme avant quoi
Tu vois ce que je veux dire ?
Je me disais
C’est pas très complexe non plus hein
Mais chaque fois j’essaye
De penser ça
Quand j’ai des merdes,
Merde tout le monde fait ça
J’imagine
Tout le monde a des merdes.
Je me disais
Tu prends de la distance un peu
Tu plonges dans les profondeurs de par devers toi-même
Genre
Tu te rends compte
Genre
Je sais pas moi,
Que ton découvert par exemple
Est une chose insignifiante
Dérisoire
Au plus quelques chiffres
Et qui t’empêchent de vivre à ta mode
Parce que dans trois jours tu pourras
Quand ça sera rentré
Les chiffres dans les chiffres
Vivre à ta mode.
Est-ce que tu te rends compte ?
Quand les chiffres auront pénétré les chiffres
Tu pourras vivre à ta mode
Je me disais tu vois
Mais c’est pas que d’argent
Que je veux te parler
Je parle de découvert tu vois c’est un exemple
C’est ce qui m’est venu en premier
Mais pour toutes les merdes
N’importe lesquelles
Tu auras beau plonger
Dans toi tout autant que tu veux
Te concentrer tout autant que tu veux
Te défoncer tout autant que tu veux
On enlèvera pas
Ce putain de bruit blanc
Qui suit les catastrophes.
Si on pouvait
Remonter le temps
Revenir en arrière
Et supprimer la merde
Il resterait quand même
Le silence qui vient après
Qui tombe de partout autour juste après
Et vas-y pour virer du silence !