Catégorie :

Les POèmes

L’odeur de la pluie

Les poubelles cachent le vide
Et la voiture
La tache de rouille à la voiture
Juste à l’avant du feu arrière
Cache le vide.

Les graffitis
Sur les poubelles
Cachent le vide
Des poubelles
A cacher le vide,
Et certains gens le savent.
Certains gens
Protègent leurs poubelles
Pour pas qu’on voie le vide
On croit que c’est des cons
Mais non.

On est
Entrés
On s’est
Assis
Tu parlais longuement
De la peinture à faire
Sur ton volet
Pour qu’il te fasse moins
Mal aux yeux sous le soleil
Quand tu étais asssise
Près de la baie vitrée.

Tu
Remettais en place
Très inlassablement
Tous les objets
Les bibelots
Peut-être les poussières
Que nos passages
Avaient fait bouger
Tu devisais en même temps
Sur des choses diverses
Des plans de construction
Faits sur des lieux
Où tu ne te rendais plus
Et où tu n’irais plus
Jamais
Sur des évènements
Qui se passaient dehors
Que tu n’avais pas vus
Que tu ne verrais pas
Sur des actions
Sur des pensées
Sur des regrets
Sur des épreuves
Et je t’ai demandé
Si tu avais toujours besoin
De lunettes de soleil
Quand tu regardais la télé.

Les jantes en alu
Les façades en blanc
Le crépit sur les briques
Cachent le vide,

Et l’odeur de la pluie
L’été
Quand cela fait longtemps
Qu’il n’a pas plu.