Catégorie :

Les POèmes

quelque chose

Nous voulions continuer (nous l’avons toujours voulu) seulement (oui seulement) il nous manquait (il nous a toujours manqué) quelque chose (quelque petite chose) peut-être notre corps (l’un contre l’autre) l’un contre l’autre (pourtant) nous y parvenions.

L’autre s’était tu. Ce n’était pas bien grave (il n’y a pas mort d’homme) et l’honneur pourtant (ce n’est pas bien grave) ils s’enfonçaient dans des désirs à corps perdus (regardaient se dessiner en dents de scies) la neige tomber (les corps tomber) il faut laver le sol à l’eau bouillante.

Et oublier (qu’un autre ou qu’une autre y fut tombé) on tombe amoureux comme on tombe sur un sol gelé (les hématomes les déchirures) il s’agit d’exercer son aptitude à l’oubli des corps (de la douleur) c’est comme un don (quelque chose d’inné) une chose qu’on oublie et que nous rappelle la chute (chut n’en dis pas plus) ce n’est qu’une petite douleur.

Le petit robot sur la vitre de notre amour (a quelque chose de risible) nous sommes ridicules (répétaient-ils) avant d’appuyer sur la touche qui redémarrait leur amour (des reflets et du bruit sur la vitre).

Nous n’aurons jamais cela (notre amour sur la vitre) la chute et le démembrement des corps (nous n’aurons jamais cela) tout juste de quoi en rire (de notre petite chute) dans notre petit théâtre de comédie (on l’entend rire).