Catégorie :

Dehors

Se protéger du dehors

L’inutilité des gros muscles est flagrante dans le cadre d’une survie totale les gros muscles consomment une quantité d’énergie de qualité supérieure ainsi Rambo ne peut survivre dans la jungle avec de l’eau moche et de la boue pas belle et de la mangrove laide trop de muscle = perte excessive d’oxygène = mobilité réduite = agilité négative alors : si le monde vient à crever les musclés bien gonflés tomberont comme des mouches tandis que les muscles secs et tendus et noueux et vifs et racinaux et nerveux sont de premier plan fonctionnels ils permettent la bonne anticipation d’une parfaite circulation des ressorts de la force et, de plus, l’entropie est excellente.

combinaison de protection
Concernant les gaz de la fin du monde ils seront nombreux il y aura un gaz par pays voir un gaz par habitant il est donc adéquat de se prémunir des gaz et dans l’idéal protéger aussi ses proches des poches de gaz, la meilleure solution : 1) il faudra vivre avec un masque sur le visage quasiment en permanence sauf dans les zones à haute sécurité où l’aération ventile l’air en continu c’est-à-dire avec une filtration proportionnelle dans un ensemble de pièces ordonnées, pour ainsi dresser une forme adéquate de refuge pour la vie confrontée aux intempéries anxiogènes ainsi par exemple les cyclosarins et les décafluorures etc. de jolis noms d’une extrême dangerosité
-ça ne sera pas une partie de plaisir il faudra organiser le cyclamen du caca, le recyclage du caca et du pipi dans la mesure où ces déchets sont néfastes si le traitement n’est pas adapté dans les normes convenables.
Pour la nourriture il faudra tuer des biches les embrocher et les cuire. Pour l’eau il faudra stériliser et bouillir la sanité de l’eau doit être optimum dans la mesure de l’évidence. Les fruits peuvent être pris sur des branches, comme par exemple une pomme sur un pommier, ronde rouge gracieuse, une poire sur un poirier, un abricot sur un abricotier, etc. penser à faire un petit potager dans l’abri avec des lumières solaires et pour l’électricité il faudra faire du vélo.
Il suffit de lire aussi les nombreuses publications elles indiquent des possibilités absolues de multiplications parasitaires pour s’inquiéter à ce propos. Nettoyer son corps est la solution miracle. Savonner comme si c’était la fin du monde. Brosser et reluire. De belles dents. Les aisselles au jasmin. Il faudra être coquet car les parasites n’aiment pas les coquets et même à l’intérieur du ventre il faudra avoir des tripes tenaces des chairs fortes des viandes épaisses et le parasite n’aura pas la moindre importance.manivelle d'auto-defense