Catégorie :

Les POèmes

tectopoème

enfin faut pas chipoter

tourner trente milles fois sa langue dans sa geignarde à fraise

sans casser sa dalle

faire le turnover du rôtissoire

à chicken-mots

et déballer ses disgusting amorphes

comme quand tu moires le yaourt entre tes dents

ou que tes paroles tu veux leur donner gonflette

les pulper au steak décimale

comme ça tu te chauffes

testo-auréole aux aguets

parce que t’es un engin qui a de la boxe

dans les dix doigts

de tout posséder

le soleil

vissé à la mâchoire comme un crabe mal à l’aise

qui pince pour étendre ton sourire

mec

tu pourrais devenir une machine à sueur

accomplir des rites techno

dans des transes tétaniques

prendre le temps de mâche-moller

la taule à grand frais de râpe à gras

pour être bien dans ta carcasse

pour avoir un corps

oui c’est ça

qui date de chaque jour

pas

périmé